« l'Église catholique vit, depuis un certain temps, une crise profonde. Historiquement au Québec, jusqu'à la fin des années cinquante, tout ou presque (de l'école aux hôpitaux) était dans les mains de l'Église... Tout s'est écroulé à partir des années soixante. Plusieurs facteurs ont joué dans cette métamorphose : l'influence marxiste et l'affirmation de l'étatisme, mais aussi l'impact du Concile Vatican II sur l'Église locale...»

- Cardinal Ouellet

lundi 10 octobre 2016

Vandalisme au cimetière Saints-Anges de Jonquière


MÉFAITS. Le cimetière Saints-Anges de Jonquière a été le théâtre d'actes de vandalisme au goût douteux, dans la nuit de jeudi à vendredi.



C'est le fossoyeur de l'endroit qui a constaté les méfaits en arrivant sur les lieux, hier matin.

Ce dernier a immédiatement contacté la Corporation des cimetières catholiques de Jonquière pour leur faire part des évènements.

«Les cimetières sont souvent la cible de vandales. Il est fréquent de trouver des pierres renversées ou de surprendre des gens qui s'en servent comme cible de tir à l'arc, par exemple», nous explique Sonia Fortin de la Corporation des cimetières catholiques de Jonquière.

«Des gestes comparables à ceux constatés ce matin, [vendredi], arrivent environ une fois par an, mais ce qui s'est passé est la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. Nous avons décidé de porter plainte officiellement à la police de Saguenay afin que cessent ces gestes irrespectueux», poursuit-elle.

Des actes inexplicables

Des arbres ont été arrachés et ébranchés afin de former ce qui peut ressembler à un tipi.



Des pierres blanches ont été ramassées autour des épitaphes et disposées en forme de pentagramme, évoquant les rituels sataniques. Des feux ont été allumés à différents endroits. Des fleurs ont été arrachées et de la terre a été utilisée pour souiller le columbarium.



Un important nettoyage des lieux devra être effectué, aujourd'hui, en vue de la cérémonie en mémoire des défunts qui est prévue pour dimanche.
Publicité - Lire la suite de l'article ci-dessous 

Mme Fortin déplore ces gestes et invite la population à communiquer toute activité suspecte à la Sécurité publique de Saguenay ou directement aux bureaux de la Corporation des cimetières catholiques de Jonquière au 418-695-9444.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire