« l'Église catholique vit, depuis un certain temps, une crise profonde. Historiquement au Québec, jusqu'à la fin des années cinquante, tout ou presque (de l'école aux hôpitaux) était dans les mains de l'Église... Tout s'est écroulé à partir des années soixante. Plusieurs facteurs ont joué dans cette métamorphose : l'influence marxiste et l'affirmation de l'étatisme, mais aussi l'impact du Concile Vatican II sur l'Église locale...»

- Cardinal Ouellet

vendredi 12 décembre 2014

Saccage au cimetière de Joliette

Source

«C'est la consternation à l'évêché de Joliette. Un ou des malfaiteurs se sont livrés à des actes de vandalisme au cimetière de Joliette, rue Lépine, dans la nuit du 10 décembre dernier.

Selon monsieur Gilles Ferland, responsable des communications à l'évêché de Joliette, plus d'une quarantaine de monuments ont été renversés et le columbarium situé sur le terrain a été vandalisé alors que plusieurs urnes contenant des cendres ont été projetées au sol. »

9 commentaires:

  1. Médias hypocrite... un fait divers ÇA !!?? Imaginez si c'était une mosquée ou une synagogue!!?

    Jocelyne

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. tu as fortement raison Jocelyne,ca ferait les manchettes des nouvelles.

      Effacer
    2. Des journalistes utilisent "Faits Divers" au lieu de "libellés" ou "Catégorie" pour regrouper des faits comme inondations, meurtres, accidents de la route etc.
      Le journal n'a enfreint aucune loi de l'éthique car il a très bien décrit les faits.

      Effacer
    3. L'art de se fermer les yeux... les politiciens sont où?? Ceci est paru dans un journal local... pas à la une du Devoir, de La Presse, ou du Journal de Montréal...

      Si c'était envers une communauté ça serait tout autre....

      Tout le monde comprend ce que voulait dire Jocelyne, franchement. Puisqu'il faut vous prendre par la main... elle veut dire que cela parrait dans le meilleur des cas à la 10e page en minuscule et sans image ou dans des journaux gratuit local.

      Aucune indignation générale, aucune condamnation politicienne, aucun déplacement de la police, aucune enquête pour crime haineux, RIEN.

      Isabelle Ducharme, Saint-Félix-de-Valois

      Effacer
    4. Pourquoi on en parlerais dans La Presse ou Le Devoir ? Il se passe des choses beaucoup plus importantes qui méritent pas mal plus notre attention parce qu'elles concernent le présent et notre avenir et non le passé. Je sais que c'est un énorme manque de respect envers les morts et leurs familles, mais je suis d'avis que ce n'est pas une nouvelle assez importante pour qu'on en parle dans les "grands" médias. Il faudrait plutôt qu'on parle du projet de loi 20 du gros Barette qui interdit aux femmes de disposer de leurs corps et qui empêche aux couples de fonder une famille !

      Effacer
    5. (Anonyme 18:31) Mais la une des journaux pour une mosquée ou un cimetière juif vandalisé c'est justifié selon vous ? Avouez au moins le double-standard flagrant! Libre à vous si vous avez aucun respect pour les morts et votre histoire, mais que faites vous ici alors ?

      Effacer
  2. Ce n'Est pas un fait divers mais bien un fait d'hiver.

    RépondreEffacer
  3. La Révolution Tranquille, n'est-ce pas, c'était ça. Une longue révolution où notre Chrétienté salvatrice sera pillée, humiliée et détruite par la philosophie des ',Lumières''. Pour la mentalité libérale, c'est le progrès, pour nous, Québécois ou Canadiens--Français de souche, c'est la destruction puis la négation de notre patrimoine. Et cela ne va pas s'arrêter. Vous pouvez imaginez les pires scénarios pour les vingt prochaine année. Je ne serais pas surpris qu'une loi soit votée d'ici 20 ans pour interdire les croix dans les cimetières. Il faut se mobiliser et faire comprendre à des gens que la destruction d'un patrimoine, c'est le crime le plus grave qui soit.

    Patrick

    RépondreEffacer